• Pourquoi travailler avec un plan de travail ?

    Cette année là j'avais pour la première fois 3 niveaux dans la classe : CE1, CE2 et CM1. Je préparais mon emploi du temps pour me partager entre les 3 niveaux, passant assez rapidement de l'un à l'autre. Alors que j'étais avec les CM1, je regardais les CE2 qui commençaient à bavarder ou à faire leurs coloriages magiques. Je me suis dit "il faut que je finisse rapidement avec les CM1 pour retourner les voir, que l'on puisse corriger l'exercice donné qui est manifestement fini par la plupart des élèves. Même si certains n'ont pas totalement fini ce n'est pas grave." Une fois arrivé devant eux, je m'aperçus que certains en effet n'avaient pas fini mais surtout que d'autres n'avaient même pas recopié la consigne en entier !! Et ce n'étaient pas forcément des bavards ! Alors que faire ? Laisser du temps pour qu'ils fassent au moins quelques phrases mais ceux qui commençaient à s'ennuyer allaient vraiment s'impatienter ! Je me suis dit à ce moment là que je devais absolument trouver une nouvelle manière de travailler.

     

    >>> Le plan de travail permet de différencier

    Et si cette anecdote est personnelle je sais qu'elle renvoie à une réalité présente dans la plupart des classes : la grande hétérogénéité des élèves. Le plan de travail permet de répondre en grande partie à ces différences de vitesse, de niveau. Je vous garantie que certains élèves peinent à faire les 10 exercices minimum sur 3 semaines pendant que d'autres font les 40 et ont fini avec 1 ou 2 jours d'avance !

     

    >>> Le plan de travail permet d'apprendre l'autonomie

    Pour permettre cette différenciation il faut que les élèves fassent leurs exercices en autonomie. Ce n'est pas chose facile au départ mais cette contrainte permet justement de travailler énormément cette autonomie qui leur sera utile tout au long de leur scolarité.

     

    >>> Le plan de travail motive les élèves à faire leurs exercices

    Le principe des médailles, des niveaux, du nombre d'exercices coloriés, motive énormément les élèves à faire leurs exercices ! Combien de fois m'ont-ils dit "Oh non on arrête déjà le plan de travail ?".

     

    >>> Le plan de travail occupe toujours les élèves

    Les élèves ont toujours quelque-chose à faire. S'ils bloquent sur un exercice, ils passent au suivant, s'ils ont fini tout le niveau 1, ils passent au 2. Il est de ce fait plus facile d'être disponible avec l'autre niveau ou un groupe de soutien.

     

    >>> Le plan de travail apprend à être rigoureux

    Le fait de devoir se corriger eux-mêmes (pas de correction collective) leur permet d' avoir un regard critique sur leur travail, de ne pas bâcler un exercice qui sera de toutes façons à refaire ou à corriger.

     

    >>> Le plan de travail permet de revenir sur les difficultés

    Cette autonomie, et ce principe de l'exercice à corriger soi-même permet également au professeur de passer du temps avec les élèves en difficulté pour revenir sur l'exercice raté. On ne laisse pas les difficultés sur le côté, on les affronte jusqu'à ce qu'elles soient (au moins partiellement) vaincues. Cela motive les élèves qui étaient noyés dans le rythme de la classe.

     

    >>> Le plan de travail complique le travail du copieur

    Evidemment il est plus compliqué de recopier sur son voisin les réponses quand celui-ci ne fait pas forcément le même exercice ! Sans compter que le copieur copie souvent par manque de confiance en lui. Normalement avec ce fonctionnement qui lui laisse le temps de finir à son rythme, qui lui permet de revenir sur ses erreurs, il reprend confiance en lui.

     

    >>> Le plan de travail permet de structurer la progression de la classe

    Evidemment c'est beaucoup de travail lorsqu'il faut préparer un nouveau plan mais au moins c'est prêt pour 3 semaines ! Et pas d'exercices à recopier au tableau (verso du plan ou manuels, ou feuilles à coller préparées dans un classeur). Et puis personnellement je prends des notes sur ce qu'il y a à améliorer et l'année suivante je reprends le même plan avec les améliorations !

     

    Je reste sur un plan de 12 jours environ. Et je ne change pas ma progression selon les vacances. Il peut arriver qu'un plan commence avant les vacances et finisse après. A l'issue de chaque plan je fais une évaluation ce qui permet de faire très régulièrement des évaluations et de ne pas tout faire la dernière semaine avant les vacances.


  • Commentaires

    1
    Dimanche 4 Mai 2014 à 19:19

    J'aime beaucoup ton plan de travail avec le principe du chemin. Par contre, est-ce que dans ton fonctionnement les élèves ont des temps pour avoir accès à des activités plus ludiques de révision comme les coloriages magiques, les logicos ?

    2
    Dimanche 4 Mai 2014 à 21:39

    Merci, excellente question ! Hé bien je dirais ... non. Ils ont toujours quelque-chose à faire. Après tu peux dire que ceux qui sont très en avance peuvent arrêter à partir d'une certaine heure pour faire autre chose (ce qui ce manquera pas de motiver les autres). J'utilise tout de même les coloriages magiques mais très rarement et dans d'autres moments de classe (quand on a fini de recopier une leçon d'histoire par exemple).

    3
    Dimanche 4 Mai 2014 à 21:55

    Merci pour tes réponses des deux côtés ! yes

    4
    Samedi 25 Octobre 2014 à 04:02
    Xi'an
    Quel boulot, depuis longtemps, je suis tentée par les plans de travail sans jamais n'avoir osé me lancer, je vais revenir sur ton blog pour bien comprendre ton fonctionnement et me l'approprier...
    Merci pour tout !!!
    5
    Samedi 25 Octobre 2014 à 15:39

    De rien, bonne lecture !

    6
    Vendredi 1er Janvier 2016 à 14:07

    Tout à fait d'accord avec ton analyse.yes

    7
    Vendredi 1er Janvier 2016 à 15:27

    happy Bonne année, je vois que la reprise approche LOL !!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :