• Leçons

    ZONE 10

    Dans cette zone on peut indiquer à l'élèves les références des leçons ou des aides diverses qui peuvent l'aider à faire les exercices. Elle permet aussi de récapituler les leçons à revoir pour l'évaluation.


    votre commentaire
  • Calculatrice

    ZONE 11

    Dans cette zone on calcule à la fin du plan de travail le pourcentage d'exercices "propres". Il faut indiquer le nombre d'exercice coloriés ainsi que le nombre de P (écrits dans les petites cases à côté des exercices).

    Ensuite à l'aide d'une calculette, on suit la formule indiquée :

     

    - appuyer 2 fois sur AC pour bien tout effacer

    - le nombre de P divisé par le nombre d'exercices coloriés

    - multiplier ensuite par 100

    - ceci donne un pourcentage de propreté dont il ne faudra retenir que les nombres avant le point (la virgule).

     

    Ce calcul de pourcentage permet plusieurs choses :

    - féliciter et mettre en avant les élèves avançant lentement (peu d'exercices coloriés) mais soigneusement.

     

    - initier les élèves à la manipulation de la calculette. On peut d'ailleurs inviter à faire deux fois le calcul pour vérifier si on trouve la même chose car les erreurs sont au début fréquentes.

     

     

    - approcher de manière très concrète la notion de pourcentage (proportionnalité). Il faudra expliquer que 100% signifie que l'on a que des P, 50% la moitié de P l'autre de X, et 0% aucun P. Les élèves vont au départ ne pas comprendre comment on peut avoir un score inférieur à un autre élève alors qu'on a plus de P que lui. Il faudra expliquer que 8 P sur 9 exercices font proportionnellement plus que 10 P sur 21 exercices ; que le pourcentage ne tient pas compte du nombre total d'exercice, il fait comme si chacun avait 100 exercices et indique combien chacun aurait alors de P. 


    votre commentaire
  • Le chemin

    ZONE 12

    Les difficultés de se repérer dans le plan de travail :

    Cette zone est essentielle. En effet cette organisation en plan de travail amène beaucoup de difficultés pour les élèves les plus faibles et je dirais même pour tous les élèves en début d'année, surtout les plus jeunes (CE1) :

     

    - ils sont désorientés dans toute cette organisation de feux verts, de niveau etc., ils ne savent pas forcément se repérer dans le tableau à double entrée, font des exercices des niveaux 2,3,4 alors qu'ils n'ont pas fait tout ceux du 1.

     

    - ils peuvent aussi être perturbés par la liberté de choisir par quel exercice commencer et l'ordre dans lequel les faire.

     

    - beaucoup enfin ont du mal à comprendre qu'il faut revenir sur un exercice qui comporte des erreurs pour les corriger soi même. Ils ont énormément de mal à revenir sur leur travail.

     

     

    Bref ils sont complètement perdus et ne savent pas quoi faire.

     

    zoom chemin

     

    L'histoire imagée du chemin et des portes :

    Pour les aider, j'ai imagé l'avancé du travail sous forme d'un chemin à suivre. Dans ce chemin on démarre de la gauche là où est dessiné un bonhomme. Ce dernier va devoir arriver au bout du chemin pour prendre la médaille du niveau 1. Mais pour y arriver il va falloir passer par un certain nombre de portes fermées à clé. Pour ouvrir ces portes, il faut faire l'exercice correspondant (à écrire dans le rectangle au dessus de la porte). Lorsque cet exercice est colorié dans le plan de travail, on obtient la clé correspondante qui permet d'ouvrir la porte que l'on peut alors barrer. On re-dessine alors le bonhomme de l'autre côté de la porte. Mais attention, tant qu'une porte reste fermé on ne peut pas passer, même si d'autres portes situées après sont ouvertes avant, du coup on reste quand même bloqué au même endroit.

     

    Cette histoire permet de résoudre les difficultés énoncés plus haut :

     

    - le tableau à double entrée n'est plus vraiment utile. On se concentre uniquement sur le niveau 1 (ou plus exactement les clés, donc les exercices de l'évaluation). D'ailleurs j'ai aussi une feuille avec uniquement un chemin pour les élèves qui sont perturbés par les autres éléments (voir plus bas).

     

    - on donne un ordre précis des exercices à faire et donc pas d'indécision par où commencer. On écrit d'ailleurs au fur et à mesure des feux verts, les exercices sur le chemin. Tant qu'une leçon n'est pas faite l'exercice n'apparaît même pas sur le chemin.

     

    - l'élève comprend qu'il doit revenir sur les exercices non coloriés. Car même s'il a réussi les exercices suivants (portes suivantes ouvertes), le bonhomme reste malgré tout coincé devant la première porte tant qu'elle n'est pas ouverte. Si l'élève va corriger son exercice et qu'il est validé, le bonhomme passe alors plusieurs portes d'un coup.

     

    La seule vraie difficulté restante sera de bien faire comprendre à l'élève qu'il ne faut pas colorier un exercice, barrer une porte tant qu'il n'a pas de + sur son cahier (voir article correction).

     

    L'affichage collectif :

    En haut du tableau les noms des exercices sont inscrits sur chaque porte au fur et à mesure des leçons (feux verts) permettant de les faire.

    ZONE 12

     

    Télécharger « affichage portes tableau.pdf »

    Télécharger « affichage portes papier.pdf » = version avec zones pour écrire sur le papier, à découper et scotcher pour mettre ailleurs que sur le tableau ou pour pouvoir être rangé (exemple : mi-temps).

     

     Cette zone permet une deuxième chose : gérer le temps.

     

    En effet sous le chemin des portes, on trouve les jours à colorier quotidiennement. Dans chaque case de jour, il y a une souris. Cette souris contrairement au bonhomme n'a pas besoin de clé, elle passe directement sous la porte. Et elle avance ainsi à un rythme régulier avec pour objectif de finir les clés au bout des 12 jours.

    Ainsi si la souris dépasse le bonhomme c'est qu'il est en retard. Si c'est l'inverse c'est qu'il est avance.

     

    Aller plus loin que le chemin

     

    Si l'élève arrive au bout du chemin avant la fin du plan de travail ou s'il a déjà fait tous les exercices (qui ne sont pas encore coloriés), il peut commencer des exercices du niveau 2. Cette fois ci ce sera uniquement dans le tableau à double entrée qu'on les trouvera c'est pourquoi j'ai intégré le chemin sur la même feuille que le tableau. Les élèves moyens pourront ainsi utiliser les deux éléments.

     

    Ensuite les élèves bien autonomes et qui avancent bien (par exemple ceux qui ont eu plus d'une médaille c'est à dire minimum 1er niveau et moitié du 2ème) peuvent être "exemptés" du chemin lors du deuxième plan. Ils le barrent et peuvent vraiment commencer par les exercices qu'ils désirent (et qui ont un feu vert). Les plus forts de la classe auront éventuellement autorisation de faire même des exercices sans feux verts.

     

    Version chemin uniquement

     

    ZONE 12

     

    Voici enfin pour les élèves les plus en difficulté qui se perdent dans la feuille du plan de travail, une version avec uniquement le chemin. On barre les portes en trop,  et l'élève colorie les portes selon sa réussite aux exercices, et indique dans le cadre gris P ou X. Il fait avancer son bonhomme. Il faut lui dire où est la souris tous les jours (mettre un aimant-souris sur les portes collectives par exemple).

    Télécharger « chemin portes.pdf »

     


    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique