• Gagner du temps pour les dictées.

    Je ne suis pas encore tout à fait au point dans mon organisation des dictées. Mais ce que je sais c'est que ça prend un temps fou et j'ai du mal à caser ça régulièrement dans l'emploi du temps.

    En effet il faut quand même :

    -un temps pour faire la dictée, éventuellement guider les élèves dans l'autocorrection avant de ramasser

    -un temps pour la corriger, revenir si possible sur les erreurs possibles et comment les éviter la prochaine fois.

    - et cela pour chaque niveau (CE1-CE2) car honnêtement je ne me vois pas faire la même dictée les niveaux sont vraiment très différents surtout en début d'année.

    Et encore ce n'est pas une dictée préparée donc pas de temps de préparation de la dictée (exercices, mots à apprendre...).

    DES DICTEES COURTES 

    Du coup je ne fais que de petites dictées en CE1-CE2, 1 phrase, 2 maximums. Déjà si je passe un jour à faire la dictée, un jour à la corriger puis un jour à faire pour l'autre niveau, 1 autre jour pour corriger avec l'autre niveau ça ne fait qu'une dictée par semaine (alors que je prends des "dictées quotidiennes" de 450 dictées CLR).

    UN ELEVE DICTE

    Au début c'est moi qui dicte mais assez rapidement je confie à l'élève qui a fait le moins d'erreurs (on peut prendre le nombre d'accords en cas d'égalité) à la dernière dictée pour la faire aux autres. Pour que ça fonctionne il faut bien préciser la méthode :

    - On lit une fois la dictée en entier, les autres élèves n'écrivent pas.

    - Ensuite j'ai découpé au crayon la dictée en morceaux, chaque morceau est lu 3 fois avec un peu de temps entre chaque.

    Exemple : Yanis / passe son été / à pêcher / des crevettes / dans des trous / d'eau.

    - Bien penser à dire la ponctuation (virgule, point ...)

    - A la fin on relit la dictée lentement pour que les autres puissent vérifier s'il leur manque des mots.

    Il est important d'avoir des règles précises car quand j'ai testé les premières fois c'était vraiment n'importe quoi.  Le plus difficile est de parler en articulant bien et SURTOUT que les autres écoutent. Car c'est souvent le vrai problème, ils demandaient tous de répéter tel ou tel morceau et du coup ils n'entendaient rien à la dictée. Maintenant c'est 3 fois, vous n'avez qu'à bien écouter. Je reste quand même dans la classe et si c'est vraiment mal articulé je demande de refaire.

    Alors les premières fois je reste à côté de l'élève mais ensuite je peux m'occuper de l'autre niveau, et notamment les guider pour l'atelier mots invariables (ici).

    UNE CORRECTION CIBLEE

    J'aimais bien demander pour chaque mot qui avait fait une erreur pour interroger quelqu'un qui puisse corriger son erreur, avec éventuellement l'aide des autres en rappelant les règles d'orthographes apprises, en les appliquant. Mais ce temps où les élèves lèvent le doigt, où je me dis "finalement c'est plus sur le radical qu'elle s'est trompé, j'aurais préféré quelqu'un qui se soit trompé sur la terminaison pour revoir l'accord". C'est trop long.

    Du coup maintenant quand je corrige je souligne les erreurs puis je note le prénom de l'élève aux endroits où il s'est trompé, je mets éventuellement ce qu'il a écrit si c'est un peu original.

    Gagner du temps pour les dictées.

    Ca peut paraître long à faire mais pas tant que ça, les prénoms sont hyper abréviés (initiales, premières lettres...). Je mets ce qui concerne la segmentation, oubli de mots, liaisons écrites au-dessus et le reste en dessous.

    Ainsi lorsque je corrige, je n'ai pas besoin de réfléchir qui interroger, je sais exactement qui a fait quelle erreur. Je passe directement les mots sans aucune erreur. Et quand plusieurs personnes ont fait la même erreur, je les interpelle aussi même s'ils ne sont pas forcément interrogés (oui car le manque de concentration est aussi un sacré problème !!!). Avec cette méthode j'arrive à corriger en 15 minutes en étant sûr d'avoir mis en lumière pour chacun ses erreurs.

     


  • Commentaires

    1
    Lundi 15 Décembre 2014 à 20:59

    J'aime beaucoup l'idée de faire dicter par les élèves... 

    2
    Jeudi 18 Décembre 2014 à 13:42

    En plus comme ça tu pars boire un café pendant ce temps là winktongue !

    3
    Jeudi 18 Décembre 2014 à 15:55

    Et ben voilà, c'est ça la nouvelle pédagogie !! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :