• Ateliers dirigés

    J'entends pas ateliers dirigés, des ateliers dans lesquelles les élèves ne sont pas autonomes.

  • Voilà 2 séries de pochettes qui reprennent un exercice classique de groupement par 10 puis une version avec des groupements par 100. Astuce : la réponse pour le professeur est discrètement inscrite dans les angles du tableau de nombres en haut à gauche.

    Vous pouvez l'imprimer en A4 et le faire travailler avec des feutres ardoises comme sur la photo ou bien imprimer avec l'option "4 pages par feuilles" pour être collé dans le cahier.

    Entraînement groupement par 10 et par 100 (numération)

     

    Télécharger « pochettegrpt10.pdf »

    Télécharger « pochettegrp100.pdf »


    votre commentaire
  • Mise en place d'un PPRE lecture avec fiche de suivi pour travailler aussi à la maison.

    Pratiquement tous les ans des élèves de CE1 ou même de CE2 ont de grosses difficultés en lecture et n'ont notamment pas encore acquis totalement le déchiffrage. Pour ces élèves j'utilise les fiches de Paul Cortes disponibles sur son blog www.aled.pro.

    Les fiches de lecture :

    Paul Cortes est un maître E qui a mis durant plusieurs années son matériel de lecture en téléchargement gratuit. Je trouve ces fiches très utiles pour faire de la remédiation en classe. Elles me donnent une progression précise et syllabique (lecture systématique de syllabes, puis de mots puis de phrases). Sur chaque fiche il y a des encadrés rappelant les règles (à gauche les nouvelles règles, en haut les anciennes) c'est donc très pratique pour travailler en tout lieu même sans affichage : dans la classe, dans une autre salle (aide personnalisée, RASED), à la maison ...

    PPRE : reprendre les bases de la lecture syllabique avec les fiches ALED

     

    Depuis le début de la fin des RASED, il fait payer ses fiches mais pour une somme tout à fait raisonnable (9€ pour le dossier n°2 contenant toutes les fiches de lecture + quelques autres docs comme des cartes recto-verso).

    La mise en place du PPRE :

    Une fois les doc PDF assemblés en un seul PDF grâce à un logiciel, j'imprime facilement une série pour chaque élève en difficulté que je range dans un porte vue. Puis lors des temps de rallye-lecture, je prends 10 minutes pour faire lire tous les jours ou presque. Afin de suivre où chacun en est, j'ai créé cette fiche de suivi (à plier en deux pour être facilement glissée dans une pochette du porte-vues) :

    PPRE : reprendre les bases de la lecture syllabique avec les fiches ALED

    Télécharger « suivi lecture ALED.pdf »

    J'y note pour chaque fiche le nombre d'erreurs (ou plutôt un codage +~-), et éventuellement les types d'erreurs. J'ai expliqué aux parents le fonctionnement (rappelé aussi sur la fiche) en leur demandant de travailler aussi chez eux tous les jours ces fiches. J'écris en rouge, ils écrivent d'une autre couleur. Je leur entoure éventuellement les exercices à faire pour le lendemain. Cela permet de vérifier le suivi réel à la maison et d'investir les parents !

    Bilan :

    J'ai à ce jour un assez bon bilan de cette expérience commencée après la Toussaint (ce serait à refaire je commencerais plus tôt bien sûr). Les élèves progressent bien et le fait de lire tous les jours les aide beaucoup. Ils pourraient sûrement lire autre chose pour progresser également mais ces fiches ont le mérite d'aller bien progressivement, car je ne savais pas par où commencer. On peut (on doit !) travailler également l'écriture en dictant des syllabes, des mots, des phrases. Je le fais plutôt sur le temps d'aide personnalisée mais j'aimerais trouver aussi un moment en classe pour les faire plus régulièrement.


    2 commentaires
  • Je ne suis pas encore tout à fait au point dans mon organisation des dictées. Mais ce que je sais c'est que ça prend un temps fou et j'ai du mal à caser ça régulièrement dans l'emploi du temps.

    En effet il faut quand même :

    -un temps pour faire la dictée, éventuellement guider les élèves dans l'autocorrection avant de ramasser

    -un temps pour la corriger, revenir si possible sur les erreurs possibles et comment les éviter la prochaine fois.

    - et cela pour chaque niveau (CE1-CE2) car honnêtement je ne me vois pas faire la même dictée les niveaux sont vraiment très différents surtout en début d'année.

    Et encore ce n'est pas une dictée préparée donc pas de temps de préparation de la dictée (exercices, mots à apprendre...).

    DES DICTEES COURTES 

    Du coup je ne fais que de petites dictées en CE1-CE2, 1 phrase, 2 maximums. Déjà si je passe un jour à faire la dictée, un jour à la corriger puis un jour à faire pour l'autre niveau, 1 autre jour pour corriger avec l'autre niveau ça ne fait qu'une dictée par semaine (alors que je prends des "dictées quotidiennes" de 450 dictées CLR).

    UN ELEVE DICTE

    Au début c'est moi qui dicte mais assez rapidement je confie à l'élève qui a fait le moins d'erreurs (on peut prendre le nombre d'accords en cas d'égalité) à la dernière dictée pour la faire aux autres. Pour que ça fonctionne il faut bien préciser la méthode :

    - On lit une fois la dictée en entier, les autres élèves n'écrivent pas.

    - Ensuite j'ai découpé au crayon la dictée en morceaux, chaque morceau est lu 3 fois avec un peu de temps entre chaque.

    Exemple : Yanis / passe son été / à pêcher / des crevettes / dans des trous / d'eau.

    - Bien penser à dire la ponctuation (virgule, point ...)

    - A la fin on relit la dictée lentement pour que les autres puissent vérifier s'il leur manque des mots.

    Il est important d'avoir des règles précises car quand j'ai testé les premières fois c'était vraiment n'importe quoi.  Le plus difficile est de parler en articulant bien et SURTOUT que les autres écoutent. Car c'est souvent le vrai problème, ils demandaient tous de répéter tel ou tel morceau et du coup ils n'entendaient rien à la dictée. Maintenant c'est 3 fois, vous n'avez qu'à bien écouter. Je reste quand même dans la classe et si c'est vraiment mal articulé je demande de refaire.

    Alors les premières fois je reste à côté de l'élève mais ensuite je peux m'occuper de l'autre niveau, et notamment les guider pour l'atelier mots invariables (ici).

    UNE CORRECTION CIBLEE

    J'aimais bien demander pour chaque mot qui avait fait une erreur pour interroger quelqu'un qui puisse corriger son erreur, avec éventuellement l'aide des autres en rappelant les règles d'orthographes apprises, en les appliquant. Mais ce temps où les élèves lèvent le doigt, où je me dis "finalement c'est plus sur le radical qu'elle s'est trompé, j'aurais préféré quelqu'un qui se soit trompé sur la terminaison pour revoir l'accord". C'est trop long.

    Du coup maintenant quand je corrige je souligne les erreurs puis je note le prénom de l'élève aux endroits où il s'est trompé, je mets éventuellement ce qu'il a écrit si c'est un peu original.

    Gagner du temps pour les dictées.

    Ca peut paraître long à faire mais pas tant que ça, les prénoms sont hyper abréviés (initiales, premières lettres...). Je mets ce qui concerne la segmentation, oubli de mots, liaisons écrites au-dessus et le reste en dessous.

    Ainsi lorsque je corrige, je n'ai pas besoin de réfléchir qui interroger, je sais exactement qui a fait quelle erreur. Je passe directement les mots sans aucune erreur. Et quand plusieurs personnes ont fait la même erreur, je les interpelle aussi même s'ils ne sont pas forcément interrogés (oui car le manque de concentration est aussi un sacré problème !!!). Avec cette méthode j'arrive à corriger en 15 minutes en étant sûr d'avoir mis en lumière pour chacun ses erreurs.

     


    3 commentaires
  • Utilité, découverte, affichage et apprentissage des compléments à 10 :

    Les compléments à 10

    A QUOI SERVENT LES COMPLEMENTS A 10 ?

    Les compléments à 10, vous le savez, sont essentiels pour le calcul mental, autant dans les additions que dans les soustractions.

    Par exemple :

    >>> 13 - 8 ? Je pars de 8, j'avance de 2 jusque 10 et encore 3 jusque 13 = 5

    >>> 64 - 8 ? Je pars de 64, j'enlève 4 et encore 4 il reste 6 unités = 56

    >>> 6+8+4 ? Je sais que 6 et 4 font 10, plus les 8 = 18

    >>> 83 + ... = 100 ? je complète les 3 unités avec 7 ce qui fait une dizaine, avec les 8, 9 dizaines il en manque une = 17

     

    DECOUVERTE DES COMPLEMENTS A 10

    Dans la méthode Picbille, on recommande de présenter la boîte retournée en disant "j'ai mis 8 jetons dans cette boîte, imaginez le nombre de cases vides que je vois". Les élèves imaginent donc 5 cases (moitié fermée) pleines + encore 3 pour faire 8 ce qui reste 2 cases vides pour compléter les 5. J'utilise cette méthode au début pour faire découvrir la notion. Mais je trouve que le manuel n'insiste pas assez sur l'apprentissage PAR COEUR de ces compléments à 10.

    Les compléments à 10(extrait du livre du maître)

    Pour faire découvrir les paires de nombre, j'utilise les cartes suivantes avec pour consigne d'assembler les nombres qui ensemble font 10. Lorsque c'est fait je les colle/agraphe ensemble dos à dos pour faire des cartes recto-verso.

    Les compléments à 10 cartes à assembler

     Télécharger « cartes compléments à 10.pdf »

    AFFICHAGE DES COMPLEMENTS A 10

    Pour retrouver les compléments quand on ne les connaît pas encore bien par coeur on trouve très souvent des affichages type "maison des 10". Voici celui que j'avais fait, avec les boîtes Picbille en plus :

    Les compléments à 10

    Télécharger « maison du 10.pdf »

    MAIS cet affichage ne met pas assez en valeur, je trouve, le fait que les nombres fonctionnent vraiment 2 par 2 et que si "quand j'ai 8 il reste 2" alors "quand j'ai 2 il reste 8". C'est pourquoi je lui préfère de loin celui-là :

    Les compléments à 10 Les compléments à 10

     Télécharger « affiche compléments à 10.pdf »           Télécharger « affiche cpts 10-couleur.pdf »

    Dans cet affichage, il n'y a plus d'additions écrites ce qui permet de l'utiliser avec aisance aussi pour des soustractions :

    >>> Pour expliquer 8+...=10, je mets ma main devant le 2 et je dis "combien il manque ?"

    >>> Pour expliquer 10 - 4 = ... je mets ma main devant le 4 pour dire "combien il reste ?"

     

    APPRENTISSAGE PAR COEUR DES COMPLEMENTS A 10

    Pour apprendre par coeur les compléments on peut utiliser les cartes recto-verso fabriquées lors de la phase de découverte. Mais j'ajoute aussi cette version dans laquelle on imprime directement au verso les réponses ce qui permet d'avoir un jeu complet et de travailler autant complément de 8 = 2 que complément de 2 = 8 car il y a un côté question (noir) et un côté réponse (blanc).

    Les compléments à 10

    Télécharger « cartes compléments à 10.pdf »

    Pour les retenir on vérifiera d'abord que les couples les plus faciles sont déjà maîtrisés : 1/9 et 5/5. Ensuite on introduira un couple assez simple aussi : 2/8. Enfin on ajoutera progressivement les 2 couples vraiment difficiles à retenir pour les élèves : 3/7 et 4/6.

    Puis lorsque les paires seront bien connues, on pourra appliquer leur utilisation dans de vrais calculs, additions à trous et soustractions avec le jeu de carte (le premier de cet article).

    Les compléments à 10

     

    D'autres ressources sur les compléments à 10 :

    http://casierdecathycp.eklablog.com/complements-a-10-a102362329

    + 1 jeu en ligne : http://www.logicieleducatif.fr/math/calcul/comp10.php

    + 1 affichage mnémotechnique avec des dessins : http://www.loustics.eu/les-complements-a-10-a57353321

     

     


    5 commentaires
  • Voici un atelier de découverte des propriétés des quadrilatères. Les documents peuvent aussi servir d'affichage et j'ai mis aussi une version leçon "volets à ouvrir".

    DECOUVERTE / AFFICHAGE :

    En observant de nombreuses figures, il faut trouver les propriétés communes.

    Quand un élève a une idée de propriété, on vérifie que les autres figures l'ont aussi pour valider.

    Exemple : 

    Découverte, affichage et leçon sur les quadrilatères 

    Ces figures ont en commun d'avoir 4 côtés. 

    Au verso, on peut découvrir la correction avec le nom de la figure :

    Découverte, affichage et leçon sur les quadrilatères

    La progression se fait avec un nombre de propriétés toujours plus grand, de la figure la plus générale à la plus particulière : 

    Découverte, affichage et leçon sur les quadrilatères

    Découverte, affichage et leçon sur les quadrilatères

    Découverte, affichage et leçon sur les quadrilatères

    Découverte, affichage et leçon sur les quadrilatères

       

    Découverte, affichage et leçon sur les quadrilatères

     

    Pour la découverte on peut utiliser des pochettes plastiques, au recto les figures, au verso les propriétés. Pour l'affichage on peut utiliser les figures avec les propriétés en dessous ou si la place manque uniquement les propriétés.

    A ajouter manuellement (pour être mis en couleurs) : les symboles angles droits, mêmes longueurs de côtés sur la partie correction/leçon.

    Documents :

    Télécharger « quadrilatères.pdf »

    Télécharger « parallélogrammes.pdf »

    Télécharger « rectangles.pdf »

    Télécharger « losanges.pdf »

    Télécharger « carrés.pdf »

     

    LECONS :

    Une version mini pour coller dans le cahier de leçon. On soulève les volets et à l'intérieur apparaissent les propriétés.

    Découverte, affichage et leçon sur les quadrilatères

    Télécharger « leçons.pdf »

    Conseil pour ne pas vous perdre dans l'impression recto-verso, prenez comme point de repère les mots recto et verso.


    9 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique